Thiovit

 Thiovit Agrandir l'image

Fongicide biologique en granulés à délayer; traitements préventifs par pulvérisation contre les maladies fongiques et les acariens dans de nombreuses cultures.

Plus de détails

Nouveau produit

En savoir plus


Emploi

Traitement par pulvérisation. Mouiller soigneusement et entièrement les plantes. Répéter le traitement à intervalles de 10–14 jours. Dosage plus élevé en cas de forte attaque.

Baies
Mûres: 2 % (20 g/1 l d’eau par 10 m²) contre l’ériophyides gallicoles des ronces en pulvérisation au débourrement (au moment du gonflement des bourgeons), deuxième traitement en cas de forte attaque à 1 % (10 g/l d’eau) quand les nouvelles pousses mesurent env. 10–15 cm. Pour les mûres, le dosage indiqué se réfère au stade „début de la floraison jusqu’à 50 % de fleurs ouvertes“; traitement avec une quantité standard de bouillie de 1 l/10 m².
Fraisiers: 0,2–0,4 % (20–40 g/10 l d’eau pour 100 m²) contre l’oïdium. Le dosage indiqué se réfère au stade „pleine floraison“ et „début de la coloration rouge des fruits“, 4 plants/m²; traitement avec une quantité standard de bouillie de 1 l/10 m². Pas de traitement pendant la floraison et jusqu’à fin de la récolte.
Framboise: 1 % (10 g/1 l d’eau pour 10 m²) contre les ériophyides gallicoles au débourrement. Ou après la récolte (= BBCH 91) en automne. Dans chaque cas 1 traitement par parcelle au maximum. Pour les framboises d’été, le dosage indiqué se réfère au stade „début de la floraison jusqu’à 50 % de fleurs ouvertes“; traitement avec une quantité standard de bouillie de 1000 l/ha. Pour les framboises d’automne, le dosage indiqué se réfère aux haies d’une hauteur comprise entre 150 et 170 cm; traitement avec une quantité standard de bouillie de 1000 l/ha.

Arboriculture
Fruits à pépins: 0,75 % (75 g/10 l d’eau) au débourrement, 0,5–0,75 % (50–75 g/10 l d’eau) avant la floraison et 0,3–0,5 % (30–50 g/10 l d’eau) après la floraison contre l’oïdium, efficacité partielle contre la tavelure avec effets secondaires sur les ériophyides libres. 10 l de bouillie de référence à un volume de la haie foliaire d’env. 63 m³. Traitements post-floraux uniquement sur les variétés supportant le soufre. Ne pas traiter les variétés sensibles au soufre comme Cox Orange, Braeburn, Spartan et Summerred.
Prunier (pruneau/prune): 0,3–0,5 % (48–80 g/100 m²) dès le débourrement contre le rouille du prunier. Le dosage indiqué s’applique à un volume de haie foliaire de 1 m³/m². Dosage plus élevé en cas de forte attaque. 5 traitements par parcelle et par année au maximum.
Cerisier, pêcher, nectarine, prunier (pruneau/prune): 0,75 % (75 g/10 l à un volume de haie foliaire de 63 m³) avant floraison et 0,3–0,5 % (30–50 g/10 l à un volume de haie foliaire de env. 63 m³) après floraison contre la maladie criblée avec effets secondaires sur les ériophyides libres. Ne pas traiter les abricots.
Pêches/Nectarines: 0,3–0,5 % (30–50 g/10 l d’eau à un volume de haie foliaire de env. 63 m³) contre l’oïdium et la tavelure noire du pêcher, après la floraison. Délai d’attente: 3 semaines.

Viticulture
Vigne: 2 % (20 g/1 l d’eau par 12,5 m²) en pulvérisation au stade la plupart des feuilles sont étalées à gonflement des bourgeons des inflorescences (= BBCH 15–51 = F), contre l’acariose de la vigne et l’érinose, 0,1–0,4 % (10–40 g/10 l d’eau à un volume de la haie foliaire de env. 2,8 m³) contre l’oïdium, traitement jusqu’à la mi-août. Le dosage mentionné se réfère au stade post floraison (= BBCH 71–81 = J–M) avec une quantité de bouillie de référence de 1,6 l/10 m² (base de calcul) ou à un volume de la haie foliaire de 4,5 m³/10 m². Délai d’attente 3 semaines.

Légumes
Fines herbes: 20 g/10 l d’eau contre l’oïdium. 3 traitements par parcelle et par année au maximum. Délai d’attente: 2 semaines. Autorisé comme utilisation mineure selon l’art. 35 OPPh (minor use).
Cucurbitacées, tomates: 0,1–0,2 % (10–20 g/10 l d’eau) contre l’oïdium. Délai d’attente: 3 jours.

Plantes ornementales